Category Archives: nouvelles

Téléchargez ma dernière nouvelle : La mise en jeu

Téléchargez ma dernière nouvelle : La mise en jeu

Qui n’a jamais voulu changer de vie ? Ma dernière nouvelle au style Fantastique traite ce thème en lien avec la dépendance au jeu.

A télécharger gratuitement en format epub : La mise en jeu
ou en PDF : La mise en jeu (PDF)

La vidéo bande-annonce vous en apprend plus :

Une critique de Vengeances

Une critique de Vengeances

Bonjour à tous,

Voici une critique que Patrick Chabannes a eu la bonne idée de publier sur son blog et sur Babelio. Un grand merci à lui pour sa lecture et ses remarques constructives!
J’attends les vôtres ! :-)

Un aperçu :

En quelques lignes bien tournées, Eve Dennels rappelle les principaux faits du premier volume, L’Éveil, si bien que même celui qui ne l’a pas lu peut se lancer à la suite de Kiana.
Ève est une formidable conteuse. Elle prend des éléments épars, qui restent certes dans les standards de la Fantasy, et construit habilement un récit prenant avec une langue bien construite tout en restant simple et accessible à tous. le domaine du Songe est encore un peu sous-utilisé et je ne serai pas étonné de voir ce très bon concept jaillir lors du dernier volet de la série.

La suite sur son blog !

Nouvelle du mois de mai : à lire

Nouvelle du mois de mai : à lire

Hello tout le monde !

Voici une p’tite nouvelle liée au mois de mai. Je l’aime beaucoup ! Je l’ai écrite il y a un an maintenant et j’ai hésité à la dévoiler. Et oui, un peu comme si j’avais un trésor que je voulais garder précieusement. Que je ne dévoilerais qu’au bon moment.
Le moment est venu.
Elle s’intitule : En mai, fais ce qu’il te plaît ! .
Je suis sûre qu’elle vous plaira. Vous me trouvez présomptueuse? Peut-être. :-) Disons,  que je pense qu’elle vous plaira ! Blague à part, j’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire d’où mon enthousiasme. Je n’ai pratiquement pas fait de corrections, elle me plaît telle quelle. J’ai hâte que vous la découvriez maintenant !
Bonne lecture !

Stephen King et l’art d’écrire une nouvelle

Stephen King et l’art d’écrire une nouvelle

J’ai toujours été une fan de Stephen King. J’ai adoré Shining, Misery, Ça, le Fléau … Le Maître de l’horreur. Le maître tout court.
Bien sûr, d’autre romans m’ont déçue comme les derniers tomes de la Tour Sombre (les tomes 1 à 3 sont surprenants mais la suite …) ou encore Dreamcatcher, cette histoire d’extraterrestres abracadabrante qui m’a ennuyée à mourir.
Je me suis procuré récemment le dernier recueil de nouvelles « Juste avant le crépuscule » qu’il a publié. Je ne l’ai pas encore lu mais l’introduction m’a interpellée : Stephen King y explique ses difficultés à replonger dans l’art d’écrire des nouvelles. Combien il craignait le fait d’avoir perdu la main.
Il ne savait plus comment les écrire. Surprenant, non ? Vous vous rendez compte ? Stephen-King-ne-savait-plus-comment-écrire-des-nouvelles!!!
« Bien des choses dans la vie sont comme rouler à bicyclette, mais l’écriture de nouvelles n’en fait pas partie« , dit-il. Et finalement, ce n’est pas surprenant. Écrire n’a rien de mécanique ou de manuel. Il s’agit de bien autre chose. Il s’agit d’inspiration, de créativité, d’envie, d’excitation, de plaisir mais aussi de travail et de patience.
J’ai hâte de plonger dans son recueil de nouvelles « Juste avant le crépuscule ». :-) et voir si son « feeling » est revenu.

Lisez ma nouvelle la plus courte !

Lisez ma nouvelle la plus courte !

Avis aux amateurs de nouvelles courtes, vous pouvez désormais télécharger « Moi, mon nouveau roman » depuis mon blog. Pour rappel, il s’agit d’une nouvelle (une des plus courtes au monde! ;-)) envoyée au concours de TBE dont le thème portait sur l’écriture d’une premier roman et sa publication.

Bonne lecture !

La nouvelle la plus courte au monde !

La nouvelle la plus courte au monde !

hello tout le monde ! Voici la nouvelle que j’ai envoyée à TBE pour leur concours. Leur thème était le suivant : « L’écriture d’un premier livre et sa publication » .
Elle est courte, tellement courte que je me demande si on peut la qualifier de nouvelle. Je vous laisse la découvrir. Elle fait à peine 1/2 page, cela ne vous prendra pas beaucoup de temps. :-) Après, vous pourrez me dire si pour vous c’est une nouvelle ou non ….

MOI, MON PREMIER ROMAN

Ce nez un peu plat, cette bouche aux lèvres fines, presque invisibles, ses yeux verts que de longs cils noirs protègent … Ce visage pâle, aux traits un peu brouillés mais si féminins, est­-il réellement le mien ?
À peine sortie de ma douche, les cheveux encore gorgés d’eau, je m’observe attentivement dans le miroir, à l’affût d’un indice qui prouverait que ce reflet m’appartient. Est­-ce ainsi que les autres me voient ? Me trouvent­-ils jolie ? Ou plutôt banale ?
Je reste là, dans ma salle de bain, à m’observer méticuleusement, lorsque soudain :
­- Donne­-moi la vie.
Mes yeux s’agrandissent de stupeur, je pense rêver cet instant. Le reflet me sourit tendrement. Je perçois de la tristesse dans son regard et je reconnais enfin ce visage.
­- Que veux­-tu ? lui dis-­je.
­- La vie, me répond­-elle. Fais­-moi vivre.
D’un doigt hésitant, je trace le contour de sa figure et mon index crisse sur le miroir humide. Sous ma caresse légère, mon autre ferme les yeux, sereine. Lorsque j’arrête mon geste, le reflet ouvre les paupières et fixe un regard déterminé sur le mien. Je lui souris à mon tour.
Je sais ce que je dois faire.
Les jours, les semaines, les mois passent et j’écris dès qu’un instant se libère. Totalement, profondément investie de ma mission, je ne peux pas m’arrêter. Cette activité m’est autant douloureuse qu’indispensable et accapare toutes mes pensées. Je sens la présence constante de mon autre à mes côtés. Avec frénésie, je couche sur papier l’histoire qui devrait être la sienne, j’aligne les mots qui parlent pour elle, cette femme qui me ressemble, qui se fait passer pour moi. En proie à mille doutes, je corrige, reformule pour mieux recommencer.
Puis, arrive le jour où l’histoire est prête. Je tiens notre livre en main. Sur la couverture, apparaît un visage aux cheveux mouillés. Fin. Délicat. Fragile.
Je me rends dans la salle de bain, excitée et angoissée en même temps. Elle est là. Dans le miroir.
­- Merci, souffle-­t­-elle.
Et dans ses yeux, brillent des larmes de bonheur. Enfin.

La couverture de l’Éveil change

La couverture de l’Éveil change

Dans le cadre du changement de nom de ma trilogie, la couverture du premier tome de « L’Ordre de Cristal » a été modifiée. C’est donc officiel : « L’Âge de Cristal » n’existe plus mais est remplacé par « L’Ordre de Cristal ». À nouveau, j’ai fait appel à la talentueuse graphiste Véronique Audelon pour effectuer ce beau travail. Si vous souhaitez consulter d’autres couvertures de son cru, allez voir son site, il en vaut la peine. Je rappelle par ailleurs que l’image est de Jersey sur fotolia.com.

Les petits changements dans la couverture même s’expliquent par la nécessité d’harmoniser les couvertures des 3 tomes.  J’en ai aussi profité pour changer la taille des caractères de L’Éveil afin que le manuscrit soit plus agréable à lire.  À noter que le livre dans sa nouvelle version n’est pas encore disponible mais cela ne tardera pas! :-)

En attendant, voici la fameuse couverture :


Couverture: Véronique Audelon
Image : @Jersey, fotolia.com

Une autre de mes nouvelles disponible !

Une autre de mes nouvelles disponible !

Et hop! Une autre nouvelles du recueil « L’année en nouvelles » est disponible : Mon démon de minuit.  Celle-ci fait référence au mois de janvier et a pour thème les bonnes résolutions. Je l’ai écrite un soir où j’étais toute seule à la maison … vous verrez un peu le genres d’idées qui me passent par la tête, ce n’est pas très rassurant ! :-)

Le style est clairement du fantastique. J’ai bien conscience que le sujet de la nouvelle est très classique mais je l’aime bien quand même malgré son manque d’originalité. Vous pouvez la télécharger  sur My Major Company ou directement sur le blog (sur la page relatives aux nouvelles).

Bonne lecture!

Le changement d’heure : version définitive

Le changement d’heure : version définitive

Ca y est : vous trouverez la version définitive du premier extrait de mon recueil de nouvelles ‘L’année en nouvelles » dans la partie nouvelles du blog. Ce récit est lié au mois d’octobre et fait référence, comme son titre l’indique, au changement d’heure.

L’idée m’est venue un lundi matin, où je m’étais levée plus tôt que d’habitude pour aller travailler. C’était le lendemain du changement d’heure et les alentours étaient si déserts alors que je marchais jusqu’à la gare qu’ils en étaient inquiétants. C’est ainsi que  cette nouvelle s’écrivit dans ma tête…

Téléchargez-la gratuitement ! J’en ferai sans doute un roman… affaire à suivre donc! Bonne lecture !